samedi 23 septembre 2017

et enfin Bayonne ...

 Nous voilà pour notre dernier jour dans le Pays Basque, à Bayonne, la capitale du pays basque. Née il y a 2000ans suite à l'installation d'une garnison Romaine.
 Entre Citadelle, maisons à colombages, la Nive et l'Adour s'y unissent avant de se jeter dans l'océan.
 Des rue étroites vous mèneront vers de petites échoppes où des jambons au nom de la ville continus de sécher au plafond, le chocolat a aussi ses lettres de noblesses en ces lieux, et que dire du rouge et du blanc qui est partout surtout lors des fêtes mémorables de la ville.
Nous longeons l'Adour pour arriver sur un pont bien accueillant et prendre la navette qui vous fera faire le tour de la ville, pour avoir un premier coup d’œil. Assaillez vous à la terrasse d'un café et écouter les gens discuter avec cette accent du sud-ouest si coloré. Vous y trouverez aussi le seul musée de la culture Basque.

vendredi 22 septembre 2017

Biarritz, Saint-Jean-de-Luz, Bayonne

 Un petit tour dans la région, nous n'avons que deux jours .....ce matin avant les hordes de bus, (bon on est en septembre, mais tout de même !) nous voulons aller à Biarritz pour voir la côte. Il fait bon, un très léger vent souffle et il reste même une place de parking. Nous partons pour le rocher de la vierge.
 La vue est à couper le souffle, les premiers surfeurs sont déjà là, en combi,😎 les amoureux matinaux prennent des selfies, et les habitants sortent leur chien. C'est encore calme, la marée est basse et les bateaux sont posés sur le sable.
 On est mercredi et l'école de surf est en plein travail.
Il est midi et déjà nous devons partir vers Saint-Jean-de-Luz, la cité des corsaires (certaines rues portent encore leur nom) un tout autre décor, marché de produits locaux (caramels mous, macarons de la maison Adam , gâteau basque etc....) et la pelote basque, sport national .
 les petites bêbêtes  de chez le poissonnier
Les halles de Saint-Jean-de-Luz
MIAMMMmmm!
dans  les ruelles
Le soleil, le ciel et la mer.......
Un architecte bien inspiré par un certain "Gaudi"
Mais on papote, et il fait faim et pour ça on va à Bayonne ....un peu de patience !

jeudi 21 septembre 2017

En Rouge et Blanc au Pays Basque

De beaux paysages ( au loin les Pyrénées) nous accompagnent dans la suite de notre voyage ( de la méditerranée jusqu'à l'atlantique)
 En arrivant à Espelette, le rouge et le blanc étaient  maîtres dans ces lieux, en premier les belles maisons basses lieux important dans la société basque, lieu social et culturel. Les animaux et les hommes ensembles  dans le même lieu. Les chapelets de piments séchant sur les murs, donnent de la couleur.
 Paysages  champêtres et piment d’Espelette partout ! le pays basque où l'on désigne  le pays et le peuple avec le même mot " Herria" un peuple proche de sa culture et de sa terre, l'histoire passée a laissée des trésors que les basques préservent fièrement. Bayonne, Saint-jean-Pied-De-Port, qu'ils soient attachés à la montagne ou à la mer les villes sont particulièrement chéries.
Pays de traditions où la langue basque " Euskara" ( la plus vieille langue vivante en Europe de l'ouest ) est partout, signe de sa vivacité. Nous repartons avec notre petit pot de piment d'Espelette AOC  sous le bras en direction de Bayonne pour y acheter le fameux Jambon ..bien sûr ...mais pas que !
Une belle entrée en matière dans ce beau pays Basque, nous prenons nos quartiers à Anglet petit bourg connu pour ses plages et ses bars bondés au couché du soleil
La plage "Petite chambre d'amour" à Anglet
le phare d'Anglet
Une région qui, en la découvrant, je suis sûr va nous charmer par ses paysages, son océan, son caractère bien trempé et  ses traditions ( j'y est trouvée des similitude avec ma région, l'Alsace.

mercredi 20 septembre 2017

Camargue,Carcassonne et cassoulet......

Ce matin en quittant Marseille, en direction des 3 C, et du coup vers l'Atlantique,  les paysages pas vraiment intéressants de l'Hérault nous ont un instant suivi, pour laisser place à de nouveaux horizons, à d'immenses plaines alluviales, presque désertes que forment la Camargue.

Le bac de Barcarin  nous  fait traverser le Grand Rhône à Salin de Giraud, un petit voyage fluvial de 3mn pour traverser les 400m, et là les paysages changent.
Les vignobles de la petite Camargue, les rizières, les champs de céréales et des brassées de roseaux sont caressés par le vent doux de ce début d'après midi.
Des chevaux blancs, des flamants roses, et de jeunes taureaux apportent de la couleur aux paysages envoutants. Oui rien à dire le tableau est beau, le rose et blanc des salins juste à côté des remparts d' Aigues Mortes.
 et toujours les roseaux qui se balancent .....et qui donnent aux paysages une espèce de légèreté que je n'ai pas encore vu ailleurs.
Des Busard tournoient et des aigrettes, fines font le pied de grue dans les zones humides....Paradis pour ornithologistes.
Très belle vue sur les Remparts d'Aigues Mortes
On entre par la porte de la Marine pour pénétrer dans cette forteresse que Saint Louis fit construire en 1240 sur une terre insalubre et marécageuse. Il voulait posséder un port en Méditerranée et y fonder une ville construite en Damier. De nos jours elle a toujours le même aspect. des remparts de 1640m de longs peuvent être parcourus. Ville impressionnante et belle, il ventait et faisait chaud le jour de notre visite.
 Sans oublier notre passage aux Saintes-Maries-de-la-Mer, où la légende nous raconte l'arrivée en barque venant de Palestine de Marie Jacobé, Marie Salomé et Marie Madeleine, elles furent accueillies par Sara chef d'une tribu de Gitans. Devenue patronne des Gitans, on la célèbre depuis au printemps lors d'un pèlerinage où couverte de draperies et d'or on la promène à travers la ville. On peut aussi y voir l'église fortifiée  de Notre Dame de le Mer où les restes de Sara sont conservés.
Les gitanes sur le parvis de l'église vous lisent les lignes de la main.....mais dommage elles disent toujours qu'elles ne ne vous réclament pas d'argent ...mais c'est faux, j'en ai fait l'amère expérience lors d'une discussion  que je voulais comme un échange entre deux personnes, mais rien à faire la finalité a été l'argent et malgré la politesse avec laquelle j'ai décliné son offre, des insultes ont fusées de sa part, je trouve ça bien lamentable d'une personne qui se dit pieuse ...bon fermons la parenthèse !
 
 Nous voilà déjà en partance pour Carcassonne et ses cites classés, la cité médiévale ( encore habitée de nos jours )  et le canal du midi. Détentrice d'un patrimoine Religieux et culturel, elle se situe dans le top 5 des villes touristiques françaises. pour amoureux de vieilles pierres et d'histoire de Chevaliers et de Damoiselles. Prévoyez une journée avec repas dans un des restaurants de la cité.
Vous apprendrez la légende de Dame Carcas et l'origine du nom de Carcassonne.
Le ciel s'assombrit ....la pluie rôde.
Les pigeons se mettent à l'abri,
Des Gargouilles pas cool ....
Passez à l'office du tourisme pour jeter un coup d’œil dans le puits. Et laissez vous transporter dans les ruelles de cette antique cité pleine de vie.
Cette virée nous a ouvert l'appétit et c'est avec une réservation au Tirou à Castelnaudary que nous quittons Carcassonne pour le pays du Cassoulet .......