Rétrospective CANADA

vendredi 31 mars 2017

Les Oies des Neiges

Vol d'oies sauvages au-dessus de la maison
Cela fait deux jours que l'on entend plus qu'on arrive à voir des oies sauvages dans le ciel de St Valentin.
La neige a presque disparu, elles cherchent quelques restes de maïs 
Mais aujourd'hui nous sommes chanceux et avons pu assister à une merveille de la nature.

Un vol migratoire d'oies du canada se posant sur  le champs qui se trouve devant la maison .
Quelle beauté nous est proposée !

Elles viennent du Golfe du Mexique, de Floride, et des Marais de Louisiane où elles ont hiverné. Grégaires, elles volent en groupe très important ( parfois plus de 5000 oiseaux) et traversent le Québec pour se rendre au Canada arctique. Où elles vont nidifier courant Mai. Elles peuvent parcourir jusqu'à 9000km.
Elles peuvent voler jusqu'à 90km/h sur une distance de 1000km sans se poser.
Elles s'accouplent pour la vie.
Elles se regroupent sur le site du Lac Saint-Pierre et se déplacent d'ouest en est le long du St-Laurent.
Avant de partir vers le grand nord.
Quel voyage !!
Et déjà elles s'envolent ! Bon voyage !

mercredi 29 mars 2017

Jour de Repos

Feuille d'érable prise dans la glace
Aujourd'hui c'est relâche, après une grosse semaine de wwoofing à la ferme, nous avons notre jour de repos, mais le temps n'est pas très beau, les températures sont positives , mais le soleil a du mal à sortir et les chemin sont boueux. Nous sommes à 15km de la "Civilisation" et donc pas question "d'aller en ville" nous allons donc faire le tri de nos photos, aller avec Gigi faire l'épicerie ( les courses ) et se reposer, car en fin de semaine ça va être rude, il va y avoir du travail dans l'érablière.
je poste donc des photos aujourd'hui, des photos prisent la semaine dernière ( sous la neige ) car nous doutons que la neige revienne et que d'abord il va y avoir du gris et puis le soleil va faire son travail et réchauffer la terre .

derrière la cabane à sucre
Bobola le chat de la maison
Un ours? ......
Un écureuil de Montréal
Nos amis les bêtes 😊
l'érablière sous la neige ( 21 mars 2017)

La cabane à sucre
ferme voisine
Ferme voisine avec les silos à grains
La route qui va de l'érablière jusqu'à la maison ( 800m) 

mardi 28 mars 2017

Une Cocotte dans un poulailler

Notre vie de wwoofeurs continue à St Valentin et comme nous ne pouvons pas récolter l'eau d'érable (écarts de températures, Jour/nuit pas bons)  nous nous occupons du poulailler, des oies, des canards, des poussins et des ânes, et n'oublions pas les deux chiens et le chat.


Les canards
Le chat du poulailler ( est sensé manger les souris ..)
 Dans le poulailler il y a aussi un endroit où l'on met les poules malades. Qui se remettent tranquillement de leurs maux.
On vérifie le nombre d’œufs à couver 
œufs  de madame l'oie
elle couve
 On récupère les œufs, on change la litière ( sciure de bois ) , on nourrit ( bio)  on abreuve, on fait un roulement de sortie du Jar avec une des femelles, il en a 4. Et le soir il faut le mettre avec une autre femelle. Et de la musique dans chaque poulailler --meilleure ponte !!
 Lorsque tout ce petit monde est propre et rassasié (1h30) nous partons au fumier déposer la collecte
du jour.
Le coq et ses poules
Un temps exécrable aujourd'hui, brume et pluie au rdv
 Quelques gâteries dans les poches  pour les ânes qui sont près du poulailler

Mon âne, mon âne ........
 Et voilà la partie "poulailler" de faite, et c'est sportif !
Nos hôtes font de l'élevage pour leurs besoins, ( il n'y a que 30 poules, 8 canards et 7 oies ) les œufs, la viande et l'élevage.)
Attention attaque imminente ...

lundi 27 mars 2017

Un wwoofeur ça mange quoi ?

Le travail c'est la santé, est un bon crédo ! mais quand l'estomac est content le corps n'en est que doublement ravi .....
Pour ça à St Valentin chez nos hôtes, nous sommes gâtés, le coucher est bon et les repas excellents.
Gigi la maîtresse de maison nous prépare tous les matins un petit déjeuner de chambre d'hôtes, mieux qu'à la maison, qui nous donne de la joie et des ressources pour débuter la journée.

Le midi c'est frichti, et le soir le grand jeu, Jean-Louis nous prépare une de ses recettes dont il a le secret

en premier un apéro
Entré - soupe aux asperges vertes ( une spécialité de la maison ) brocoli sauce aux œufs😋
Dernier soir de Camille ( elle a eu droit au choix du repas )

Calvin mange des choses un peu spéciales  parfois ......Du beurre de cacahuètes sur tout et n'importe quoi fruits y compris.
Un coq dans le bouillon ( pas glamour, mais super bon )


La tarte aux prunes de Gigi

vendredi 24 mars 2017

Repos ......bien mérité

 
Nous avons des temps de repos dans la journée où nous pouvons faire ce qui nous plait, chacun occupe ces moments à sa guise
Camille Tricote 
Calvin fait de la musique 

Élodie trie ses photos .......

😏😃😳😲😯

jeudi 23 mars 2017

Première Récolte d'eau d'érable

Les 3 ânes de la maison
Réveil à 8h petit déjeuner gourmand préparé par Gigi, puis après un dernier briefing de Jean-Louis, sur le déroulement de la journée de récolte, nous avons compris que cela allait être une journée primordiale (bonnes températures- +°)
Retenez ces chiffres ~4000l d'eau d'érable=90l de sirop----récolte de la journée par 7 personnes.
je pars avec Gigi nettoyer les cuves qui vont recevoir l'eau d'érable à la cabane à sucre à 450m de la maison familiale.
Depuis je l'appelle le Stroumpf!!😃
Calvin et Élodie dans le 4 roues
Pendant que Gilles, sous la direction de Camille, d’Élodie et Calvin, partait vers une érablière récupérer les premiers seaux. J'allais avec Gigi vers la cabane à sucre.
Et tout ça dans la bonne humeur.
nettoyage de cuve
La voilà prête à recevoir l'eau



Nous nettoyons les cuves et le sol, pour que lorsque la récolte d'eau sera terminée, ils viendront la déverser dedans. Tout doit être fait dans la journée car demain il fera froid et les arbres ne donneront pas d'eau. Nous nous retrouvons à midi à la maison pour manger un casse-croûte et vers 13h retour cette fois-ci vers l'érablière principale tous ensemble.
Nous serons jusqu'à 7 personnes à récolter jusqu'à 16h30 .
L'érablière

Le seau de l'érable
?????????????
 Ce sont les seaux de 8litres qui sont sur les arbres que l'on déverse dans les +grands ( 20l)
les seaux de portage
On les pose en bordure de chemin et le ramasseur les récupère.
Puis lorsque les cuves qui sont sur les 4 roues sont pleines on les déverse dans les cuves  (souvenez vous , celles que, Gigi et moi avions nettoyées le matin )
et là le travail du sucre commence. Jean-Louis se lèvera dans la nuit pour faire cuire le sirop. (évaporation de l'eau et cuisson de l'eau d'érable jusqu'à obtention d'un sirop optimum)
ce travail va durer de 3h du matin jusqu'à 15h pour faire cuire les 4000l récoltés la veille par nos soins. Il en sortira 100 L..... de sirop

Le lendemain 11h à la cabane à sucre 
La chaudière
Premier jet de sirop tout chaud
Jean-Louis a travaillé une douzaine d'heures pour transformer 4000l d'eau en sirop.
Machine à filtrer

Dernière étape ....mise en bouteilles......Calvin verse et Élodie fait le remplissage .
Remplissage 

La récompense après une journée de dur labeur, la beauté de la région .
Une journée pas facile, nous sommes rentrés mouillés jusqu'à l'os, les bras douloureux et les jambes qui n'en demandaient pas leur reste. Une des plus physique depuis très longtemps pour moi. Un grand merci à Calvin pour nous avoir transporté plus d'une fois des seaux trop lourds.
Je ne regarderai et dégusterai dorénavant plus de la même façon le sirop d'érable.
Étiquetage
Notre cuvée Mars 2017
Érablière Jean-Louis Fleury